Le verre Fusing

Mes bijoux sont des pièces uniques en verre réalisées grâce à la technique du fusing qui consiste à assembler par superposition des morceaux de verre à froid, puis à porter l’ensemble dans un four à son point de fusion pour former une seule pièce homogène.
J ’ai une nette préférence pour le verre dichroïque. Ce mot vient du Grec  « di » pour deux et « chroma » pour couleurs et reflète bien ses fantastiques propriétés multicouleurs et ses reflets. Quand vous regardez ce verre, selon la lumière ses couleurs changent.
Nous savons que le verre dichroïque existait déjà durant l ’empire romain grâce à la coupe de Lycurgue,  une coupe en verre du IVème siècle dont la notoriété provient de sa faculté de changer de couleur en fonction de son exposition à la lumière. L ’effet était à l ’origine créé avec des traces d ’or et d ’argent mêlées au verre?

Le verre dichroïque s ’est développé quand la NASA décide de l ’utiliser dans les années 50 et 60 en remplaçant l ’or et l ’argent par des fines couches de métal. Le verre dichroïque est alors utilisé pour filtrer les rayonnement solaires destructeurs et protéger à la fois les humains et les engins spatiaux des radiations.

Vers la fin des années 1990  le verre dichroïque fut enfin introduit dans le domaine artistique par l’entreprise Coatings by Sandberg (CBS),